Chargement

Présent

"Momies, les chemins de l'éternité"

Du 10 juin au 25 septembre 2022

Fascinantes et captivantes pour certains, effrayantes et angoissantes pour d’autres… Les momies interpellent et suscitent la curiosité du grand public comme des chercheurs. Au-delà du symbole de vie éternelle qu’elles représentent dans l’imaginaire collectif depuis des millénaires, elles sont devenues un réel objet d’étude pour le monde scientifique. 

Avec une approche multidisciplinaire, la nouvelle exposition d’été de l’Hôtel départemental des expositions du Var à Draguignan, Momies, les chemins de l’éternité, met en lumière différentes représentations de momies, leurs usages et en quoi elles sont utiles aux vivants. Elle est visible du 10 juin au 25 septembre 2022.

“Le visiteur découvre grâce à une scénographie élaborée dans un cadre strictement déontologique et replacé dans leur contexte culturel respectif, un rassemblement exceptionnel de momies humaines et animales, de “reliques” de célèbres personnages historiques, de très nombreux objets associés aux techniques de la momification, aux pratiques funéraires, à des utilisations inattendues dans le domaine médical ou artistique, de documents iconographiques, photographies et ouvrages à caractère scientifique”, souligne Philippe Charlier, commissaire de l’exposition, médecin légiste, archéologue, anthropologue et directeur de la recherche et de l’enseignement du musée du Quai Branly - Jacques Chirac à Paris. Et d’ajouter : “les momies ne se cantonnent pas qu'à l'Egypte, même si c'est peut-être la première région à laquelle on pense quand on évoque la momification. En réalité, le phénomène de la conservation volontaire des corps morts est universel et occupe tous les continents et d'innombrables cultures. Dans cette exposition, on voit les dernières avancées des connaissances autour des momies égyptiennes, mais on découvre aussi les momies d'Asie, d'Afrique, d'Amérique, d'Océanie et d'Europe, l'usage qui en était fait dans la vie quotidienne - comme médicaments, comme pigments dans des peintures, comme matériaux dans des sculptures - mais aussi que beaucoup de rois de France étaient momifiés. On s'intéresse enfin à la diffusion de l'imaginaire des momies dans la littérature, le cinéma et la pop-culture…”

Grâce à la participation des musées parisiens du Quai Branly - Jacques Chirac et du Louvre, de celui des Confluences à Lyon, d’autres musées français et étrangers et de collectionneurs privés, près de 300 objets sont exposés. Certains sont dévoilés pour la première fois au public. “Il est absolument nécessaire que le savoir sorte du laboratoire”, affirme le commissaire. “Depuis une vingtaine d'années, nos connaissances sur les momies ont considérablement évolué. Il est temps que toutes ces données soient connues du grand public, et c'est bien l'intention de cette exposition”. 

Téléchargez le flyer de l'exposition

Téléchargez le livret de visite

Programmation culturelle autour de l'exposition

 

Partenaires et prêteurs

Académie des Inscriptions et Belles-Lettres (Institut de France)

Apothicairerie de l’Hôtel-Dieu-le-Comte

Ville de Troyes 

Bibliothèque nationale de France

DRAC Bourgogne - Franche-Comté

DRAC Île-de-France

Forteresse royale de Chinon

Conseil départemental d’Indre-et-Loire

Galerie Le toit du monde

Johann-Friedrich-Blumenbach-Institut der Georg- August -Universität Göttingen

La basilique-cathédrale Saint-Denis

Laboratoire anthropologie, archéologie, biologie (LAAB)

Musée Crozatier

Communauté d'agglomération du Puy en Velay

Musée des Confluences

Musée du Louvre

Musée du quai Branly - Jacques Chirac

Musée François Tillequin

Ville de Pontoise

Musée municipal de Saint-Germain-en-Laye

Musée Tavet-Delacour

Muséum de Grenoble

Ville de Grenoble 

Muséum national d’Histoire naturelle

Muséum Silkeborg

Ordre national des pharmaciens

La Réunion des musées métropolitains Rouen Normandie

Métropole Rouen Normandie

Trésor de la cathédrale de Sens

Université Paris Cité